Gil POTTIER
Pour découvrir l'exposition, cliquez l'oeuvre de votre choix
icfr.jpg (1322 octets) Une oeuvre grave et belle icuk.jpg (1473 octets)

En dehors des modes et des mouvements éphémères qui ponctuent l'histoire de l'art d'aujourd'hui, il existe de jeunes peintres qui restent fidèles à leur propre recherche. Gil POTTIER est de ceux-là.

Adepte de la figuration, puisque son travail s'attache à la réalité du visage et du corps, au delà du visible se dégage de cette œuvre une poésie certaine , un "ailleurs" qui séduit et étonne. Personnages curieux, entourés de bandelettes, personnages dramatiques à l'expression étrange dont la présence est parfois obsédante. Reste la matière que Gil POTTIER considère comme primordiale. Et l'on pense à la recommandation de Léonard de Vinci : " Regarde les taches sur les murs". Quelle richesse dans cette recherche du matériau, lui même évocateur de cette poésie qui dérange ! Car la peinture de cet artiste dérange par sa densité, son impact. Elle n'est pas innocente, ne représente pas mais suggère, et donne à rêver. On a écrit que sa référence était la Renaissance italienne. On pourrait avoir une moins bonne marraine ! En effet, Gil POTTIER est bien le continuateur d'une grande tradition qu'il traite avec le modernisme de notre temps. Un monde mystérieux que celui de ce peintre qui, comme tous les artistes, ne fait qu'un tableau : son autoportrait reste une grande part de romantisme dans ces attitudes, ces ornements. Les personnages semblent faire partie intégrante du fond traité comme une fresque à la Michel-Ange.

Une œuvre grave et belle, d'une indiscutable qualité, car l'esprit et la forme sont ici intimement mêlés dans un jeu dramatique. Gil POTTIER serait sans doute très à son aise dans le monde du théâtre et l'on peut rêver d'un Shakespeare décoré par lui.

Découvrez les oeuvres lithographiques
de Gil POTTIER.

Séries limitées - Vente en ligne