Egide Bezeyame NSHOLE

ESIKA LA STABILITE VIE EQUILIBREE NE PERDS PAS TA PLACE LES DERNIERES LETTRES DE MES PARENTS
SIEGES DE PAIX LE SPIRITUEL ET LA NATURE MON HISTOIRE MASQUE DE PAIX TRADITION VIVANTE
Pour découvrir l'exposition, cliquez sur l'oeuvre de votre choix

Abstractions africaines

DANS MON ATELIER A PARISL'artiste plasticien Nshole travaille en mélangeant sa pâte de peinture sur la toile, sans projet défini ; on assiste alors à un surgissement de formes, de signes, de symboles, de collages d'objets traditionnels, avec parfois ajout de motifs décoratifs puisés dans le trésor de la sémiologie bantoue.

De ce mélange de techniques naît une oeuvre puissante qui associe avec talent les racines de la culture africaine et la recherche abstraite de l'art contemporain. La peinture de Nshole est donc une passerelle entre le passé, le présent et le futur.

 

REFLET DE LA SOCIETESes racines
Gradué en peinture et licencié en animation culturelle et développement, Nshole est né le 12 novembre 1967, à Bozain, dans le territoire de Kutu, district du Mai-Ndombe, dans la province du Bandundu.Le Mai-Ndombe a marqué l'artiste, ce "pays de merveilles", célébré jadis par le colonisateur, et dont les légendes, souvent invraisemblables et parfois vraies, peuplent encore la mémoire des Congolais. Vaste plaine parsemée de marécages, où la savane herbacée et boisée côtoie la forêt équatoriale, elle est située dans la cuvette centrale qu'elle borde au sud.
Domaine du roi lion, de l'intrépide léopard, du colosse éléphant, du chatouilleux singe, du rustre crocodile, de l'agile antilope et de la gentille gazelle, le Mai-Ndombe héberge également une multitude d'espèces d'oiseaux et compte des essences variées d'arbres dont le fameux wenge. L'agriculture, la pêche, la chasse et l'élevage y sont pratiqués de façon intensive. La qualité de sa chikwangue contribue également à la réputation du Mai-Ndombe.

L'enfance au village de l'artiste Nshole est naturellement marquée par la pêche et la chasse. Elle est aussi caractérisée par les différents rites qui se pratiquent dans sa société, une société semi-traditionnelle. "Je suis intimement lié au passé, à la tradition", reconnaît-il.

Cette tradition ancestrale suffit-elle à engendrer un artiste de la trempe de Nshole ? La réponse est certainement négative, il n'en demeure pas moins que Nshole en est pleinement imprégné et exploite dans ses oeuvres les symboles de la société traditionnelle.

Souvenirs d'enfance
Le Mai-Ndombe est également le "pays de la poterie". A l'époque, les femmes fabriquaient des cruches et divers autres objets avec l'argile que l'on trouve au bord des rivières.
EFFORTA l'école, les enfants apprenaient le modelage en utilisant cette matière, l'argile. Ainsi, les cours de dessin et de travaux manuels prenaient-ils tout leur sens pour les élèves. Nshole a donc baigné dans cet univers artistique dès son jeune âge.
L'artiste se souvient avec amusement de sa première expérience picturale. Un commerçant de la place cherchait alors quelqu'un capable de décorer la façade de sa boutique ; Nshole réalisa un beau dessin au crayon et le commerçant convaincu lui remit l'argent pour l'achat du matériel.

Hélas, en plaçant les couleurs, Nshole détruisit l'oeuvre. Ce fut sa première tentative dans le domaine de la peinture.
 

Participe à de nombreuses Expositions en République Démocratique du Congo, France, Espagne, Allemagne...

Dernières expos depuis 2004 à nos jours :

  • Galerie Palanca, exposition individuelle "Identité Traditionnelle, Kinshasa, République Démocratique du Congo, mai 2004
  • Exposition avec l'Association Congo Net et la ville de Dortmund, Allemagne, août 2004
  • Symphonie des Arts, 20e anniversaire, Kinshasa, République Démocratique du Congo, novembre 2004
  • Galerie Stowe Craft, Vermont, Etats Unis, 2005
  • Mairie de Paris, avec la société Clips Arts & Déco, Paris, France, 2005
  • Palais de la Nation, Bureau Présidentiel, Kinshasa, République Démocratique du Congo, 2006
  • Galerie Palanca, Kinshasa, République Démocratique du Congo, 2006
  • Hôtel Olympic Palace de Brazzaville, "l'art, facteur de développement",dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) des Nations Unies République du Congo, juillet 2006
  • Centre Culturel Français, Kinshasa, République Démocratique du Congo, octobre 2007
  • Musée de San Mateo, Las Palmas, îles Canaries, Espagne, février 2008
  • Chambre de Commerce Franco-Congolaise, Kinshasa, République Démocratique du Congo, 2008
  • Symphonie des Arts, Kinshasa, République Démocratique du Congo, 2009
  • Symphonie des Arts, 50 ans de l'indépendance, exposition réunissant 50 artistes, Kinshasa, République Démocratique du Congo, 2010
  • Le Monde des Flamboyants, 50 ans d'indépendance, Kinshasa, République Démocratique du Congo, 2011
  • Galerie du Nelson Mandela Square, Johannesburg, Afrique du Sud, avril 2011
  • Le Monde des Flamboyants, Abstrait, Kinshasa, République Démocratique du Congo, 2012
  • ASBL Dialogues, Galerie d'Art Contemporain, Lubumbashi, République Démocratique du Congo, 2013